Eterna Luta

Venez mes chers invités dans notre univers de créatures fantastiques qui luttent pour leur survie et qu'ils s’allieront pour combattre ceux qui les traitent de monstres!
 
AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une promenade sous la glace (SUITE)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kefur Juyho
Assassin reconnu
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 29/03/2012

Feuille de personnage
Âge physique/réel: 16 ans/inconnus
Date de naissance: avant 2000
Relations amoureux: Célibataire

MessageSujet: Une promenade sous la glace (SUITE)   Mer 11 Avr - 17:43

Planifiant le coup, Kefur proposa à Misa: « Si tu sent des problèmes avec ta forme dit moi le, j'ai quelque produits qui permettent de la maintenir plus longtemps, mais le seul problème c'est que le produit épuise le corps en allant chercher l'énergie qu'il à besoin pour garder sa forme donc il est préférable de ne pas l'utiliser a outrance.» *Les somnifères et l'aphrodisiaque que j'ai rajouté devrais suffire à faire ce que je veux ensuite* Il lui expliqua ensuite la marche à suivre pour ce rendre à la planque et l'attitude à avoir, s'injectant alors une dose sans modification pour rassurer la belle demoiselle qui l'accompagnait. Ils devaient ce faire passer pour un jeune couple ayant eu la stupidité d'aller se promener dans les terres désoler de l'océan Francis. Bref ce tenir par la main l'air dépiter le pas lent et pesant. Un rôle simple à tenir pour lui qui en avait tenu tant d'autre mais il s'assura de bien faire pratiqué sa compagne en chemin pour ne pas trahir leur origine.
Après une heure de marche, Misa commençait à avoir de problème avec sa forme, les branchies revenant par intermittence et ses jambes retrouvant leur forme écailleuse. Kefur lui injecta alors une dose de sérum à sa demande. *Bon il reste une demi-heure de marche pour atteindre la ville et une autre pour nous rendre à la planque le somnifère devrais l'avoir affaibli suffisamment pour qu'elle n'oppose plus aucune résistance rendus dans la chambre et l'aphrodisiaque à son apogée. Le somnifère n'est pas assez fort pour l'endormir, mais espérons qu'il fera suffisament effet...j'ai hâte de voir comment elle va réagir...*
La ville, plutôt un village vu sa taille, était délabré et peu d'âme errait encore à cette heure. La nuit étant avancer, Kefur estimais l'heure à minuit, les guetteur commençais à prendre place, mais peu organiser qu'ils étaient leur duo réussi à les éviter facilement. Il profitât de l'état de faiblesse de Misa pour simuler une maladie, voir une rémission de sa jeune compagne. Il jouait religieusement son rôle d'amant lui prodiguant soin et affection à la dérober. Il vérifiait par la même occasion les aphrodisiaques prendre de plus en plus d'ampleur dans le raisonnement de Misa.
La planque était en fait un vieux bloc appartement qui était au nom d'un homme qu'il avait tué il y a de cela cinq ans. La rumeur voulait que le propriétaire était retourner dans son pays natal, Kefur faisant office de gardien des lieux. Arrivant souvent à des heures indus et avec un air de propriétaire en temps de jour, personne n'avait contester son droit à habiter les lieux. Depuis deux ans, Kefur avait retravailler les lieux pour y installer des passages secrets et des places d'isolements. Il fit monté les marches en l'aidant de son mieux. L'aphrodisiaque était à son paroxysme, c'est yeux était des charbon de désirs, le somnifère commençant déjà à perdre de son effet pour laisser place au désir sans borne. La pièce était au deuxième étage, une fois rentré il referma la porte la barra des multiple serrures. La porte était renforcé et la pièce était insonorisé avec aucune fenêtre en vu. Un salon-cuisine et un porte donnant sur une chambre donnait l'idée générale de l'endroit. Un comptoir avec trois banc sur lequel on pouvait voir micro-ondes et quelque armoires, un frigdaire, un vieux fauteuil et une télé sur un petit meuble à roulette composait l'essentiel du mobilier, sans oublié le grand lit qui occuppait la plus grande partie de la chambre. «Alors qu'est-ce que sa te tente de faire?» demanda-t-il de ses yeux lubrique, qu'il identique dans ceux de sa partenaire...
Revenir en haut Aller en bas
Misa Leitha
Médecin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Ven 13 Avr - 20:29

Au moment où les mots vibrèrent dans cet instant de réflexion, cela la poussa à lui porter à nouveau attention. Ce qu’elle regretta immédiatement! Comment quelqu’un de sain d’esprit pourrait se dénudé volontairement et puis parvenir à déambuler innocemment devant d’innombrable yeux voyeurs? À cette pensée, son corps s’enflamma de gêne intense. Elle croisa les bras sur sa poitrine en serrant ses bras et dit faiblement.

- Je… je ne pourrais pas faire ça moi… j’en serais incapable!

Alors, à la nouvelle demande de son compagnon, Misa fit signe de tête affirmatif. Elle allait l’attendre patiemment. Pendant cette longue attente, elle guetta les alentours. Craintive, elle désirait repéré tout possible danger qui pouvait la guetter. Après tout, les requins n’étaient pas loin.

Puis, un mouvement au-dessus de la couche glacée capta son attention cette fois. Elle soupira de soulagement voyant un visage familier… Kefur! La naga nagea vers l’ouverture de l’eau gelée et lorsque le jeune garçon tendit la main, elle s’empressa de la prendre pour se hisser hors de l’eau. Rouge les joues en feu, elle reprit forme humaine en tentant immédiatement de cacher les parties intimes de son corps. La brise glaciale lui transperça rapidement son corps trempé. Tremblante de froid, elle laissa un faible :
« Je peux avoir les vêtements? J’ai froid…» Une fois que les vêtements furent en sa possession, elle se pressa de les enfiler. La chaleur que dégagea les vêtements produit en l’être marin un soupire d’aisance. Encore ruisselante de gouttelette d’eau glacée, elle frissonnait faiblement. Les nouveaux gestes imposés doucement sur ses cheveux par son compagnon la firent sourire laissant un faible : « Merci beaucoup! ». À la réponse sur l’état de vêtement, elle ne fit qu’un bref signe de tête mais la curiosité l’envahit lentement. De quelle planque parlait-il?

Puis, la réponse ne se fit pas prier d’avantage car, rapidement le jeune homme répondit à son interrogation. Mais à l’explication de la distance qui les séparait de leur destination, elle fut décrépite. Comment allait-elle y parvenir… le serpent avait une telle difficulté avec la maîtrise de ses pouvoirs que cela en était dangereux en terrain humain. Alors, heureusement que l’être à ces côtés avait un plan de secours! Oui c’était inévitable, elle allait y avoir recourt un moment ou l’autre. Elle soupira et fit un signe de tête qu’elle avait comprit! Mais pouvait-elle lui faire confiance… en espérant que oui car où ils se trouvaient personne ne lui viendrait en aide! Bon, elle joua le jeu et enfila le rôle de l’amoureuse égarée avec son petit ami.

Une heure fila, ils marchèrent inlassablement pour atteindre leur destination qui semblait de plus en plus inatteignable. Mince, pourquoi fallait-il que cela soit si loin! Ses forces diminuèrent. Elle allait craquer! Jamais elle ne parviendrait à la planque sans revêtir sa forme originelle! Son corps commença les changements partiels de sa forme animale. Avec les soins de ses efforts, elle parvient à contrôler les changements pour les faire disparaître. N’en pouvant plus elle pria le jeune être marin à lui injecter le produit. Elle en pouvait plus! Ce qu’il fit immédiatement.

Mais quelque chose n’allait pas, ses sens divaguaient de plus en plus avec le temps qui s’écoulait. Que ce passait-il? Une fatigue l’ensevelit doucement, ainsi sa démarche était vacillante et elle était peu stable sur ses pieds. Cela provenait-il de la fatigue qu’engendrait le sérum qui courait maintenant dans ses veines? Sa respiration commençait à être haletante et son corps parcouru de bouffer de chaleur incontrôlable. Sous cet état, la souffrante laissa son « amant » s’occupé d’elle. Les frottements des tissus lui fit… un instant, cela lui procurait des frissons de plaisir?! Mais que lui arrivait-il bon sang?

Lorsqu’ils atteignirent l’emplacement désiré, le reptile était torturé de désir accablant. Ses yeux démontraient l’émotion qui la rongeait. Plus qu’éveillé, elle titubait dans ses qui semblait être un appartement sous le désir de luxure. Une minute, depuis quand avaient-ils atteints l’intérieur. Avait-elle manquée un moment sous l’envie? Son état ne lui permettait pas de faire une inspection des lieux convenablement. Alors, elle ne distinguait que brièvement les lieux.

Puis à la question sur ses envies du moment, ses joues prirent un ton de nouveau rouge si cela pouvait être d’avantage qu’à cet instant. Elle poussa un soupire et tenta de parler distinctement et avec un certain sens.

- Je… je sais pas mais… je me sens pas très bien… Kefur… je… Sa voix vibrait de désir retenu.
Revenir en haut Aller en bas
Kefur Juyho
Assassin reconnu
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 29/03/2012

Feuille de personnage
Âge physique/réel: 16 ans/inconnus
Date de naissance: avant 2000
Relations amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Sam 14 Avr - 2:06

Kefur voyait bien qu'elle ce retenait. Avec la formation qu'il avait eu durant sa jeunesse, il pouvait identifier l'humeur d'une personne même s'il ne la voyait pas en entendant son corps bouger venant de plusieurs souvenirs douloureux et incomplet. *Donc le plan fonctionne tranquillement, mais surement... La patience est une vertu, il est toujours préférable de ce faire demander que d'imposer même s'il faut attendre pour que cette demande arrive....* Il ce déplaça alors tranquillement vers sa jeune compagne pour lui poser la main sur l'épaule.

«Pauvre toi, le sérum doit t'avoir anéanti pour te mettre dans un tel état de faiblesse. Attend viens t'assoir pour économiser tes force, je vais te faire un remontant.» Laissant tomber son sac à dos et le lançant dans un coin, il se dirigea vers le frigidaire pour trouver un liquide quelquonque pour lui servir son "remontant". Il ce déplaçait de façon à aguicher la jeune femme. Il s'arrangea pour garder un œil sur la naga il ne voulait surtout pas qu'elle remarque la réserve de sang qu'il gardait avec les autres produit de tout les jours et qu'il s'arrangeais pour camoufler de son corps.. Il opta finalement pour l'eau, un liquide qu'elle ne devrais pas refuser. Il en versa dans un verre qu'il pris sur le comptoir parmi les autres placer la à cette effet. Se tournant vers les armoires, il en en sortie différents contenants avec des capsules aux granules en passant par la poudre des couleur les plus variés. Il mélangea tel l'expert des potions qu'il avait appris à être stimulants, aphrodisiaques, conservateur de forme et poudre de dépendances de toutes sortes pour créé un effet efficace et persistant. *Au fil des jours voir plus rapidement son système revoudra de se stimulant et en redemanderas. Elle deviendra alors rien de plus qu'une esclave...*

«Tiens boit ça. Tu devrais te sentir mieux après ca va rétablir ton énergie avant d'aller te coucher.» Lui donnant le verre, il passa dans son dos pour glisser ses mains dans son cou et sur ses épaules. « La fatigue à laisser des marque dans ton dos. Si tu veux avant d'aller te coucher je pourrais te délier tout sa sinon moi je vais dans la chambre pour me préparer pour la nuit, tu me rejoindra je devrais avoir du linge pour toi. Je garde toujours du linge de femme dans cette planque on sait jamais les rencontre qu'on peut faire et entre non-humain il faut se tenir les coudes» Se dirigeant vers la chambre, il avançait d'un pas lent et mesurer fouillant quelque instants dans les tiroirs il en sortie des vêtements de nuit se déshabillent sans gène la porte ouverte...*Voyons si elle va mordre à l'hameçon.*


Dernière édition par Kefur Juyho le Jeu 19 Avr - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Misa Leitha
Médecin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Jeu 19 Avr - 16:54

Le souffle court sous les pulsions qui l’ensevelissaient à grande vitesse, la Naga tenta avec acharnement de ne pas succomber à ses désirs qui se faisaient de plus en plus douloureux. Mince pourquoi fallait-il que ça lui arrive maintenant et surtout devant l’une personne qu’elle ne connaissait pas vraiment?

Encore debout, elle avait les jambes qui tremblait faiblement sous l’envie. Lâchant des soupires de désir de temps à autre, elle ramena ses bras sur sa poitrine, poussé par un réflexe. Combien de temps cela allait-il durer? Car la jeune être marin sentait que sa contenance s’affaiblissait rapidement… elle ne pourra pas rester ainsi! Elle allait devoir se « soulager » ça s’était certain! Puis une légère pression sur son épaule la sortie de sa torpeur plaisante. C’était la main de Kefur posé sur son épaule puis, sa voix qui retentit fut capté par ses sens auditifs.


- D’a… D’accords, merci! Dit-elle la voix vibrante de désir charnel.

Alors, le ne se fit pas attendre et prit place sur le canapé indiqué. Son regard suivit donc, les déplacements de son compagnon. Elle ne parvenait pas à détacher son regard du jeune homme. Un instant, mais qu’elle était cette contemplation exagérée? Rougissant sous l’émotion qui en était la cause, Misa en avait envie à se point! Ah, que devait faire le serpent pour ce sortir de ce mauvais pas? Malheureusement elle n’en avait pas la moindre idée! Ses jambes virent se joindre à son torse uni par ses bras sous l’accablant besoin de plaisir immédiat.

Trop occupé par ses propres désirs, l’être reptilien ne remarqua aucunement se que mijotait l’homme dans la cuisine et encore se que comptait d’inquiétant son frigidaire. Son attention revient sur le moment présent lorsque le jeune humanoïde franchit la porte l’aire salon. Elle prit donc le verre tendu, en laissant un petit merci toujours empreint de désir et le bu rapidement. Peut-être un eu trop rapidement! L’effet de plaisir se fit donc plus fortement ressentir en peu de temps, Misa en perdait pied. Son corps fut parcouru de désirs frémissants dans de faibles frissons et des vagues de chaleur déferlèrent sur son bas ventre. Son intimité commença bien à démontré le manque de l’instant qui la rongeait.

Puis, son compagnon lui prodiguait des massages pour lui délier les tentions de son dos. Toute fois, même ses touchées sans les moindres intentions sexuelles étaient une véritable torture pour le reptile. Les mots que prononçait le ténor de l’homme n’entendirent que des bruissements sans les moindres distinctions pour les décrypter. N’en pouvant plus, elle attrapa la main de l’être surnaturel à ces côtés et Misa se mordilla les lèvres. Ses yeux de reptiles brillèrent d’un feu ardent de désirs.


- Je… je suis désolé de te… demander ça mais… je n’en peux plus! Je ne sais pas ce qui m’arrive, mais je… j’ai envie de… Elle n’arriva pas à formuler la phrase sous la gêne qui restait. J’ai… besoin que tu m’aides… à me soulager s’il te plait! Dit-elle d’un voix plaintives et suppliante.

Elle camoufla son visage de ses mèches bleutées en baissant la tête sous la honte avant d’ajouter faiblement.

- Je suis désolé je n’y arriverai pas tout seul je sens mon corps incapable d’y parvenir seul… car je ne pourrais pas m’endormir dans cette condition!
Revenir en haut Aller en bas
Kefur Juyho
Assassin reconnu
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 29/03/2012

Feuille de personnage
Âge physique/réel: 16 ans/inconnus
Date de naissance: avant 2000
Relations amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Ven 20 Avr - 15:28

Kefur torse nu dans la chambre pu voir la jeune naga reposer le verre vide. *Intéressant, moi qui avait cru qu'elle le boirait tranquillement et qu'elle s'en aurait méfier le moindrement. Bon alors les effets devraient être que plus rapide et plus intense, son organisme n'ayant pas le temps d'élaborer des défense contre ce mélange de phéromone.* Comme il l'avait deviner, elle eu rapidement des bouffés de chaleur et des tremblements. Il finissait de s'habillé quand elle rentra dans la chambre de ses jambes flageolantes. Une fois assise, il commença les massages qu'il lui avait promit.

Il déposa ses mains sur ses épaules et entreprit de défaire les nœuds de stress qui pouvait s'y trouvé. Faisant chauffer ses mains pour faire un massage bien en profondeur et réconfortant. «Ça te fait du bien?» Il voyait bien qu'elle ne l'écoutait plus, les bruissements qu'elle laissait échapper prouvait bien que son plan marchait comme sur des roulettes. Il rapprocha alors son corps pour continué son massage vers les abdominaux. Il ne put alors manquer Misa ce mordillé les lèvres. Les phrases qu'elles prononça alors était que plus surprenante. *Parfait maintenant je l'ai, il ne suffit que de ramener le poisson et voir à qu'elle point il est docile.* Il continua alors son massage, mais en mettant de l'emphase sur les zones érogènes ayant glisser c'est mains sous le chandail il pouvait maintenant bien sentir cette peau avec ces spasmes d'excitations.

« De quel soulagement parles-tu? Si c'est de besoin naturel je peux te guidé au toilette...» Sachant bien de quoi elle parlait, il jouait au ignare en pure innocence. «Ne te gène pas de demander je ferai mon possible pour répondre à tes demandes...»
Il commençait à être de plus en plus entreprenant dans son massage. Il glissait parfois ses doigts sur sa peau pour bien titiller ses nerfs et augmenter les stimulation que son massage pouvait lui procurer. Il contournait avec la précision d'un chirurgien les parties les plus intime de se corps de femme avec cette volumineuse poitrine. Ce massage était à double tranchant, car son désir personnel montait à un bon rythme lui aussi, Misa pouvait surement sentir le renflement dans son pantalon qui devait toucher son dos par intermittence de ses spasmes de plaisirs. Ce plaisir montant il effaça de sa mémoire le démon qu'il était pour le remplacer par un requin, il ne voulait surtout pas que suite à une transformation incontrôlé elle est trop peur de lui. Il ne put s'empêcher de lui mordiller l'oreille et la base du cou à quelque occasion en voyant cette peau si invitante.

«Alors qu'a tu besoin comme soulagement au juste??....»
Revenir en haut Aller en bas
Misa Leitha
Médecin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Mar 24 Avr - 16:42

Complètement possédé par le désir qui la rongeait de satisfaire son envie, elle n’était que sensation de plaisir. Tout touché de l’enfant lui apportait du bien être qui se déversait dans son bas-ventre. Comment était-ce possible que cette sensation sois si importante avec ce simple massage? À la question, elle ne put lui répondre car elle retenait ses soupires de plaisir.

Les massages se dirigèrent vers les endroits personnels de son corps alors, les frissons la parcoururent fortement à cet instant. Puis, évidemment, de nouvelles plaintes de plaisir furent poussées. Sa main attrapa les couvertures et ses doigts agrippèrent le tissu. À la seconde question sur la demande peu conventionnelle, elle tenta de répondre.


- Non je… j’ai besoin de toi pour… pour soulager mes désirs de… chair. Je suis… excitée! Dit-elle couper par le plaisir. Et je n’en peux plus.

Son corps se tortillait sous les passages des doigts de l’être surnaturel à ces côtés. Son esprit avait succombé, depuis un moment, aux plaisirs de la chair alors, elle ne fit aucun geste entravant ses avancées sur ses membres sensibles aux moindres sensations. Lors de l’amplification du massage qui prenait une tournure sensuelle, son corps se réchauffa fortement. Son corps fut ensevelit sous les multiples influx de chaleur brûlante de désir qui terminèrent sa course entre ses jambes. Oh un instant… elle sentit son intimité… humide!

Sous le plaisir de nouvelle attention de son compagnon poisson, elle ferma les yeux en gémissant. Ses mordillements étaient si plaisants qu’elle ressentit ses jambes se serrer sous le désir. Ses bras entourèrent le jeune requin en laissant de nouvelles lamentations.


- Tu le sais bien… ah… Un soupire fut plus prononcé quand leurs corps se collèrent.

Ses yeux lui lancèrent un regard remplis d’envie de libérer son corps d’une telle tension sexuelle, mais toute fois ses joues étaient brûlantes. Étaient-elles rougies par la gêne ou l’envie? Qui pouvait savoir? Pas elle en cette instant!

- S’il… s’il te plait Kefur… Dit-elle secoué de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Kefur Juyho
Assassin reconnu
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 29/03/2012

Feuille de personnage
Âge physique/réel: 16 ans/inconnus
Date de naissance: avant 2000
Relations amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Mar 24 Avr - 23:47

Quand elle le pris dans ses bras il fut légèrement surpris, mais ne laissa rien paraitre. Ce vieillissant en se rapprochant de sa forme réel il lui déposa un baiser sur le front et baissa ses bras le long de son corps. Kefur sourit en entendant la supplication, il continua alors son massage en profitant de l'invitation au plaisir pour enlever les vêtements de la jeune naga. Il pouvait facilement voir la sueur de venant du plaisir ressenti qui recouvrait le corps de la jeune femme. L'endroit le plus humide était sans conteste le bas du ventre, la partie la plus intime du corps de la femme, la plus sensible aussi...

Une fois son corps nu, il l'étendit sur le lit la surmontant de son corps toujours avec ses pantalons, pour laisser libre cours à ses mains qui lui massait la poitrine maintenant ses mamelons en érection entre ses doigts pour faire ressentir de nouvelles sensations. Il les pinçait pour bien voir ses réactions massant ses seins entres temps pour lui laisser la chance de bien assimiler toutes ses sensations. Changeant de technique, il se mis à lécher son sein gauche contournant le mamelon avec sa langue il le titillais avec ses dents qui mordillait allègrement. Il suçait très intensément le sein avec sa peau si douce et délicieuse, voulant voir s'il pourrait en extirper du lait. Sa main gauche ne lâchant pas le massage sur le sein du côté opposé, il descendit tranquillement son autre main le long du corps. Il voulait bien qu'elle sente sa main et imagine avant qu'elle n'arrive le plaisir qu'elle pourrait lui procurer. Sa main arrivé dans son jardin secret, il commença à glisser un doigt le long de ses lèvres pour récupérer du jus de plaisir. Il commença alors à titiller le bouton de fleur dans le haut du jardin. Le corps humain avait l'avantage d'être beaucoup plus sensible que celui de la naga à sa forme réel et vu la quantité d'aphrodisiaque et autre produit qu'elle avait ingéré c'était surprenant qu'elle ne soufre pas du manque de plaisir.

Durant ces caresses des plus oser, il prenait quelque pause pour bien contempler les réponses du corps ainsi torturer aux plaisirs charnels. Une fois la main complètement humide à force de jouer dans la partie la plus intime de se compagne, il changea de main et par le fait même sa tête se déplaça sur son sein droit reprenant son manège qu'il commençais à apprécier grandement, son corps étant du même avis avec son garde à vous.

«Alors ma belle si tu veux plus de plaisir il va falloir t'y mettre... et être claire dans tes demandes.» Un sourire lubrique au lèvre.
Revenir en haut Aller en bas
Misa Leitha
Médecin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Ven 27 Avr - 9:38

Rougissante d’excitation ou de honte va savoir, elle l’observa attentivement. Un moment avait-il changer de… d’âge en une fraction de seconde? Comment en être sûre dans l’instant présent son cerveau n’était point apte à réfléchir ou même d’être fiable. Peut-être que sa vision lui jouer des tours! Mais une chose était clair pour la naga… son corps ne désirait qu’une chose et c’était se satisfaire au plus vite. Puisque, elle ignorait si son corps résisterait à une telle envie longtemps!

Stupéfaite par le geste que venait de posé l’homme devant elle, la serpent le toisa en soupirant, mais elle n’entravait pas les mouvements pour autant ce contenta de l'admirer curieuse. Quand la suppression de ses vêtements débuta, un léger malaise s’installa en la créature des mers. Mais rapidement son désir balaya l’instant de gêne. La vue sur son corps devait être alléchant pour Kefur. Un corps parfaitement formé aux courbes invitantes légèrement arqué sous le plaisir, la poitrine mouvante au rythme de ses respirations sifflantes le frôlant faiblement à chaque inspiration et cette expression de supplication mélangé de honte la rendait craquante, voilà se que pouvait ce délecter le jeune homme au-dessus d’elle cette fois.

Quand le massage de ses seins fut entreprit, elle ne put retenir un soupire prononcé. Un flot de plaisir intense lui parcoura les membres rapidement. Son corps ne prit peu de temps pour réagir, ses boutons de chairs se dressèrent sous la sensation. Le reptile ne contrôlait absolument plus rien! Puis, les gestes posées sur son corps changèrent. C’était des pincements. Encore une fois, un gémissement se libéra de ses lèvres entrouvertes. De multiples frissons la parcoururent à ce moment et son corps se réchauffa encore un peu. Son bas-ventre était certainement plus qu’humide tout comme le reste de son corps qui se couvrait de sueur. C’était si bon! Il n’avait pas d’autre mot. C’était l’un de ses plaisirs coupables qu’on prenait goût à succomber.

Ensuite, des lèvres se joignirent aux balais. Son corps frissonnait de désir s’arqua à nouveau dans une nouvelle plainte de plaisir. Quand ce fut le tour aux dents de joindre la partie, la jeune naga gémit cette fois en serrant le tissu de l’édredon. Quand, la torturée sentit le doux passage de la deuxième main sur son corps frémissant de désir, elle ouvrit les yeux. Un instant, il allait maintenant passé à cette état? Oh mon Dieu, va-t-il lui procurer autant de plaisir que le reste?

Et la réponse fut oui! À la pénétration de sa phalange en son intimité, un choc électrique la parcoura à une vitesse ahurissante. Alors, sa tête se retourna sur le côté et elle se mordit les lèvres en gémissant. Quand les passages du doigt se focalisèrent sur le point fixe, l’être froid lâcha un cris de plaisir.

Elle vibrait au rythme des sensations qui fusaient en elle. Jamais, elle n’avait ressentit autant de plaisir charnel! Quand la voix de Kefur la ramena à elle, son regard se posa sur lui et elle se mordit les lèvres. Était-elle prête à l’étape suivante. Était-elle prête à le recevoir dans son jardin secret? Oui c’était évident! Elle voulait d’avantage et maintenant alors, elle trancha.


- Prends… prends-moi s’il te plait… j’en peux plus! Souffla-t-elle de voix vibrante de désir.

Elle écarta les jambes pour l’inviter en son palais de plaisir charnel.

- Mais… mais sois doux… Elle détourna un peu la tête sous la gêne qui reprenait du terrain. Je n’ai pas… l’habitude!
Revenir en haut Aller en bas
Kefur Juyho
Assassin reconnu
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 29/03/2012

Feuille de personnage
Âge physique/réel: 16 ans/inconnus
Date de naissance: avant 2000
Relations amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Lun 30 Avr - 8:42

Ses réactions étaient parfaites, tout suivait son plan. Elle avait craqué et il avait maintenant tout le loisir de profiter de ce corps si parfait. Il commença donc à retirer son pantalon prenant bien son temps pour faire languir sa compagne. Son membre en érection montrant cependant qu'il était lui aussi très allumer et près à aller bien plus loin que les simple jeu auquel ils s'adonnaient en se moment.

Une fois enlever, il lança ses pantalons dans le coin de la pièce pour aller rejoindre les vêtements qu'il avait passé à la naga. Durant tout le processus, il gardait une main attentive à faire vibrer le corps de sa conquête. Il l'a déplaçait de façon à toujours vérifier que son petit nids d'amour était humide à souhait et bien activer toutes ses zones érogènes. Le petit duvet qu'il sentait très bien entretenu, le fit sourire. *Alors elle fait attention à cette partie d'elle-même. Elle doit donc n'attendre que sa depuis longtemps la petite ou simplement en rêve t-elle peut-être trop.* Il la voulait en feu et ardente quand le moment serait venu de passer à l'acte.

Il voulait des supplications et du désir dans sa voie, il voulait la rendre au bord de la folie. Il voulait qu'elle abaisse toutes ses résistances, qu'aucun tabou ne reste tant le désir serait intense, mais avant tout il voulait entendre ce désir incontrôlable qui l'animait. *Une fois bien avancer dans son désir elle demandera ce qu'elle aurait refuser de subir, rien ne résiste au désir surtout s'il est bien cultiver*

Elle avait donc les jambes écartées, la gène qui était tant présente normalement dans son être commençait à perdre du terrain face au désir du moins cela semblait-il l'évidence même pour Kefur. Il profitait de chaque instant pour la titiller et la mettre près à toutes éventualités. Il insérais son doigts une phalange à la fois entre ses lèvres d'amour pour l'enlever en grande vitesse et y retourner aussi vite.

«Tu voulais que j'y aille doucement alors continuons à joué un peu.»

Il mordilla à quelque reprise le bouton de son temple d'intimité, jouant avec les jolies poils bleue qui ornait tout autour d'un main experte Il présenta à plusieurs reprise son gland à l'entré du tunnel de la luxure sans jamais réellement y entré lui faisant lécher ses lèvres qui semblait de plus en plus gourmande, il jouait avec elle pour mieux lui faire perdre le contrôle bientôt les aphrodisiaque n'aurait plus besoin d'être présent que son corps répondrais de lui-même, leur présence ne faisant qu'accentué l'effet rechercher. Les stimulus qu'il lançait était dans le but d'éveiller la bête sexuelle qui dormait dans ce corps d'Aphrodite.

Malgré tout ce plaisir pervers qu'il avait à la torturer devant son propre désir, il augmentait son propre désir de la prendre. Il voulait la possédé, faire un avec elle, la dominer dans ce qu'elle avait de plus intime et la rendre esclave de se désir ultime. Les produits qu'il lui avait fait ingéré n'étant que des aidants à ce but, il voulait en faire son jouait, faire d'elle une source de plaisir qu'il pourrait se servir à son bon vouloir.

«Cette fois j'y vais pour de vrai.» Enfonçant sa verge jusqu'à la base d'un coup, il ressenti un très grand plaisir dans cette fente si serrer et humide à souhait. La chaleur qu'il y avait ne lui inspirait que de bonne idées pour la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Misa Leitha
Médecin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Mer 2 Mai - 0:57

Observant le corps de son compagnon qui fut bientôt mis à nu, la torturée l’admira avec… Envie!? Ce membre dressé serait donc la clef de la porte du paradis qui ne tarderait pas à être franchis. Misa voulait tant le sentir elle pour qu’il laboure ses terres fertiles de désirs ardents sans retenu. Puis, les caresses prodiguées sur son corps ne furent qu’accroître son désir de luxure. Comment pouvait-il en être autrement? Les plaintes de plaisirs redoublèrent et son entre se fit plus humide. Ses yeux se fermèrent doucement en tournant la tête sur le côté. Lorsque la reptile ouvrit les yeux, un chose lui fit prêté attention… ce sourire. Que lui faisait-il vivre cette hilarité dans un moment pareil? Mais son esprit tourmenter de plaisir sexuel lui fit vite oublier tout commencement de réponse probable.

Plus son corps subissait ces attentions enivrantes, plus elle en redemandait mais avec plus de vitalité et force. Comment pouvait-elle être rendu aussi bas? Elle ne désirait que l’enfourcher sur le champ! Ses membres tremblèrent aux rythmes de ces pulsions qui fourmillaient en son être agité de plaisir sans nom!

Lorsque le requin commença à retirer ses doigts, la Naga cru que le grand moment fut venu. Allait-il enfin la pénétrer pour de bon? Et la réponse au grand désarroi fut non! Elle lâcha alors, un gémissement plaintif en frôlant la déception. Mais les gestes vifs et rapides qu’il imposa lui soutirèrent de nouvelles lamentations de plaisir. Son regard fou de désir se posa sur l’homme qui la tourmentait dans ses propres désirs inassouvis.


- Je t’en pris… plus vites! Sa voix fut sifflante.

Elle se colla doucement à lui, sa poitrine mouvante se frôla faiblement à son torse. Son corps s’arqua à nouveau quand son partenaire abaissa son attention sur son sexe qui titillait de mille et unes façons.

Puis, une nouvelle sensation fit son apparition, Kefur plaçait-il sa verge pour la pénétrer enfin?! Oui c’était bien cela semblait-il. Mais un instant, pourquoi la remuait-il ainsi… NON, NON… il n’avait pas le droit de lui faire de faux espoir ainsi, c’était injuste!


- Non… Par pitié plus de caresses! Je n’en peux plus… Ce n’est pas assez… Ah! Dit-elle dans un gémissement de plaisir!

Ses jambes serrèrent les hanches de l’être marin qu’elle tira contre elle, évitant ainsi toute échappatoire possible. Quand le moment venu enfin, ses cris de jouissance apparurent aussitôt que son membre franchit son intimité. Aucune douleur ne fut au rendez-vous. Que Plaisir pointa le bout de son nez. C’était presque divin comment le plaisir fut intense… et imaginez elle n’était qu’au début! Qu’allait-il lui réserver pour la fin? Sous cette pensé elle sourit en se léchant les lèvres d’excitation.

Sous une nouvelle pulsion animale, le serpent se redressant pour rapidement mettre les mouvements en marche. Ses hanches ondulèrent donc contre le bassin de Kefur. Lâchant les plainte dans l’oreille de son partenaire, l’être froid l’entoura de ses bras pour une meilleure stabilité.

Lorsqu’elle sentait de vague de plaisir plus puissante, la reptile s’arqua en abaissant sa tête contre le cou de son compagnon et elle mordilla la peau sous elle pour étouffé un peu ses cris qui prit de l’ampleur.
Revenir en haut Aller en bas
Kefur Juyho
Assassin reconnu
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 29/03/2012

Feuille de personnage
Âge physique/réel: 16 ans/inconnus
Date de naissance: avant 2000
Relations amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Jeu 3 Mai - 9:12

Elle le retenait. Il n'avait pas prévu qu'elle serait autant entreprenante dans les débuts, mais sa n'annonçais que des merveilles pour la suite. Il attendait que des merveille de cette magnifique créature. Elle était jeune tout en étant mature, un être encore inexploré qui ce cherche toujours dans la recherche de plaisir. Elle était dans ses débuts et cela était évident surtout pour Kefur qui en avait vu bien d'autre. Son corps était développer, on pouvait voir ses courbes alléchantes, sa poitrine plus que proéminente, ses lèvres pulpeuses et sans oublier celle plus chaleureuse encore dans son intimité. Elle avait garder tout de cette innocence qu'ont les pucelles en découvrant l'amour. Elle jouait de ses hanches comme une déesse, bien qu'il n'y est rien de surprenant vu ses origine reptilienne. Au rythme de ses vagues de plaisir il pouvait sentir en lui la libération de sa semence de plus en plus proche.

Elle le mordillait pour s'empêcher de crié bien que le plaisir soit si intense en elle. Il la désirait plus que tout. Leur corps étant si près la définition de ne faire qu'un était à son paroxysme et le plaisir qu'il partageait n'en était que plus intense.

Il ne pouvait d'encourager sa partenaire de quelque coup de bassin de sa part pour mieux explorer les profondeurs de son temple interdit. Le jeu dura plusieurs minute dans cette position des plus simple et en même temps des plus naturels. Il ne put cependant retenir plus longtemps la jouissance qui montait en lui. Prenant bien son temps il concerta son plaisir avec celui de sa compagne pour ne rendre que ce moment encore plus intense pour les deux partenaire au bords de l'extase. La giclé de semence chaude remplir sa jeune compagne, un partie coulant à l'extérieur tel le volcan en éruption.

Le repos ne fut pas long qu'il était déjà près à repartir, c'est hanche commencent à s'activer d'elles-mêmes. Gardant toujours ses bras autour de sa partenaire, il se propulsa vers l'avant pour bien atterrir sur le lit moelleux et douillet.

«Maintenant et si on y allait pour de vrai?» demanda-t-il au creux de l'oreille de sa partenaire. Il ne put s'empêcher de mordiller au passage la nuque si douce et sensible de la naga. Il voulait une réponse et cherchait toujours les supplications tel bête soumise qu'il voulait en faire. Il était près et plus dure que jamais son organe pulsant au rythme de son désir grandissant.
Revenir en haut Aller en bas
Misa Leitha
Médecin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Lun 7 Mai - 9:27

Sous l’immense plaisir que prenait le reptile, ses sens animaux firent resurgir ses prunelles jaunâtres au iris fendu. Elle posa son regard nouvellement apparurent bercé de luxure sur l’homme en se léchant les lèvres. Sous l’influx de plaisir qui courrait vigoureusement dans ses membres, ses petits doigts serrèrent leurs poignes dans le dos de son compagnon. Puis, une sensation plus forte se pointa doucement en se démarquant des autres sensations ressenties jusque là. Était-elle déjà à ce niveau de plaisir? Et bien, oui! Elle allait déjà bientôt atteindre l’apogée de ses désirs fulgurants. Ses cris s’atténuaient du aux faibles morsures qui occupaient ses lèvres.
Son corps s’arqua doucement à nouveau désirant ainsi d’amplifier le désir. Son ventre mouvant sous sa respiration accéléré, se colla doucement à son jumeau sous cette nouvelle position.

Malgré tout ce balai aux sens dansant de pure extase, les coups occasionnait Kefur, ne manqua pas à son attention. Au fait, ils étaient des plus extasiants pour l’être marin qui s’émerveillait sous ce spectacle de plaisir. Elle menaçait d’atteindre la finale avant son partenaire. Quand il donna le coup de hanche fatidique, s’en était trop, elle ne put se contenir. Alors, elle se décolla de son épaule et cria ouvertement le plaisir qu’elle éprouvait à cet instant exquis. Au même moment, un flux chaud inonda son entre. Il s’était également libéré… en elle. Sifflante, elle dénoua ses bras de sa nuque lentement.

Reprenant contenance, Misa ferma les yeux en soupirant d’une faible épuisement. Mais, son corps n’en était pas satisfait, il désirait plus. Il voulait un rappel! Puis, un mouvement lui fit poussé un faible gémir, il voulait également remettre ça aussi… Ah parfait! La Naga croisa ses bras autour du cou de l’autre être marin en se laissant guidé par celui-ci. Ainsi, elle se retrouva sous lui couché dans le lit douillet.
À la question, elle fit un sourire sensuel et répondit.


- Oui… allons s’y!

Elle était plus maîtresse d’elle-même, elle n’était plus qu’un pantin animé par les désirs de la chair! Puis, une pensé lui traversa l’esprit; * Que va-t-il bien pouvoir me faire vivre d’aussi fort? En est-il seulement capable de surpasser ce que l’on vient de faire? Après tout, il semble tout de même jeune! * Mais, ses questions restèrent sous l’état mentales. Elle n’avait pas envie de se poser des interrogations à cet instant précis, elle ne voulait que d’approfondir ses connaissances sur ce côté inexploré de son existence!

- Je… je voulais savoir… les positions que tu prévois ne son pas trop compliquer non? Parce que je… j’en connais pas beaucoup alors tu vas devoir être indulgent… Avoua-t-elle à la voix basse et la tête cachée par ses mèches bleutées humides.
Revenir en haut Aller en bas
Kefur Juyho
Assassin reconnu
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 29/03/2012

Feuille de personnage
Âge physique/réel: 16 ans/inconnus
Date de naissance: avant 2000
Relations amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Sam 12 Mai - 15:45

Les iris jaunes et animal de sa partenaire ne manqua pas à la vu de Kefur qui voyait dans cette simple manifestation un désir bestial pour le plaisir à venir et de cette joute de luxure. Ce donnant à fond dans cette aventure il ne désirait que plus l'amener à supplier ce désir si ardent en sa partenaire.

Quand elle l'invita à aller plus loin, son esprit ne fit qu'exploser par toutes les possibilités qu'il voulait explorer avec ce corps de rêve. Elle était magnifique avec ce brin d'innocence qui rend les pucelles si désirables. Tout en elle cachait cette bête de sexe qui l'habitait et qui ne désirait que se laisser guider vers la réalité. Son expérience étant limité, il était à prévoir qu'elle ne connaisse que peut de position, mais cela viendrais avec les temps. Il comptait bien gardé cette esclave sexuelle pour lui la drogue avait déjà commencer à faire ses preuves il ne restait qu'à confirmer si l'addiction pour le sexe et pour ces sensation viendrait aussi rapidement. Il la voulait et la désirait aussi bien pour son corps que pour sa nature.

Le corps de sa partenaire étendu devant lui vibrant au rythme de ses respirations vibrait de cette atmosphère de sexe qui régnait dans l'aire. On pouvait voir ses seins nues si volumineux et alléchant avec l'odeur de sexe qui émanait de tout le corps de Misa. Une poitrine si parfaite et si désireuse de plaisir. Il commença donc par pétrir ses si délicieux seins, entrant par la même occasion dans l'antre au plaisir infini. La dernière vague de plaisir étant toujours présente dans cette endroit si étroite, elle agit comme lubrifiant. Elle était bien plus serrer que la dernière fois, comme si l'atteinte de l'extase l'avait fait désirer plus de sensation. Son membre ce faisait épouser à merveille, ressentant le moindre des pulsion qui pouvait parcourir son intimité.

«Franchement, c'est magique. La deuxième, fois est souvent meilleur, mais je n'ai jamais connus quelque chose d'aussi bon. J'ai hâte de voir la suite.» Lichant langoureusement ses lèvres, l'excitation étant son seul maître. Ses hanches était déjà au travail enfonçant son gland au plus profond de cette bouche si vorace. Il avait accélérer le rythme et la profondeur face à la première fois, profitant de la lubrification comme jamais. Il labourait littéralement son intérieur, voulant bien qu'elle sente chaque parcelle de se tunnel d'amour.

Il laissait par moment son corps retomber sur sa partenaire pour bien ressentir se corps en chaleur, mais aussi dévorer cette poitrine si alléchante et les lèvres pulpeuses de sa jeune compagne. Utilisant sa langue comme un maître, il titillait ses mamelons et jouait habillement avec la langue de la naga.
La nuit avançait à grand pas, mais il ne comptait pas dormir avant que le soleil atteigne le zénith et il ne laisserait pas sa partenaire se loisir non plus. Il n'y avait aucune fenêtre dans la pièce, mais le cadran au salon devrait sonner à cette heure fatidique ou le soleil le mettait mal alaise.

«Que dirais-tu de tester des positions plus oser? Tu n'auras qu'à te laisser guider par mes mains et les sensations.» continuant son va et vient dans les entrailles de son intimité. Il aimait bien cette docilité et désirait bien la rendre que plus docile pour ce qui allait venir dans les jour qui suivrait.
Revenir en haut Aller en bas
Misa Leitha
Médecin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Ven 18 Mai - 9:18

L’observant avec une touche d’envie non camouflée, le serpent attendit patiemment que le jeune requin début la nouvelle joute si il le désirait également. Lorsque les désirs de luxure furent exaucés enfin, l’être de la jeune demoiselle frémit de plaisir déjà à la première pénétration de la verge de Kefur. Mais la sensation que portaient les coups semblait différente… meilleur! Comment cela pouvait-il être aussi bon? Alors évidemment, son corps s’arqua immédiatement sous les plus intenses coups que portait son partenaire. Le plaisir la submergea rapidement. Son corps avait-il prit une forme différente pour que son plaisir fût aussi accru? Pourtant non, son corps possédait encore ses courbes humaines. Puis, une autre sensation se mêla au tableau la poussant à oublier les pensées qu’elle pouvait arrivé à formuler, les caresses sur sa poitrine mouvante. Ce doux touché créa de nouveaux frissons de plaisir qui parcourent ses membres émoustillés. Tout ceci était accompagné par des plaintes de désirs de l’être marin.

Puis, la voix de son compagnon fit réveillé la reptile. Mais elle ne parvenait pas à lui répondre ses lèvres étaient toujours occupé à produire des sons excitants sous tout ses sensations et caresses. Porté par le bonheur du plaisir coupable, la naga embrassa langoureusement le jeune homme lorsque celui-ci quémanda ses lèvres. Puis, les coups de langue sur ses boutons de chair éveillés l’émerveilla de plus belle en lui arrachant de plus prononcé lamentation de désir.

Ainsi, elle oubliait les choses futiles tel que l’heure… en fait toute chose sortant de ce balai charnel.

Puis, une nouvelle parole la poussa à porter attention sur une prochaine décision. Une position osée? Que voulait-il dire exactement? Que pouvait-il bien considérer comme oser?


- Qu… Que veux-tu dire? Quelle position? Posa-t-elle curieuse et à la fois inquiète étrangement.
Revenir en haut Aller en bas
Kefur Juyho
Assassin reconnu
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 29/03/2012

Feuille de personnage
Âge physique/réel: 16 ans/inconnus
Date de naissance: avant 2000
Relations amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Dim 10 Juin - 20:32

Ainsi elle répondait, elle n'était pas encore soumise totalement au désir. Il devrait commencer l'entrainement plus tôt que prévu alors. «Tu verras bien. Tu n'as qu'à te laisser guider, mais je t'avertie un refus de ta part et la partie de plaisir pourrait bien ce terminer avant que l'extase ultime ne soit atteint laissant ton désir inassouvie. Certain en meurt parfois, mais c'est ton choix...» Il n'était pas prêt à arrêter, mais il fallait bien qu'elle le crois pour avoir peur de perdre cette chance de faire taire la bête sexuelle qui l'habitait. Il la savait imprégner du plaisir, il la voulait maintenant dominer par lui.

Les êtres vivants étaient si faible face à leur désirs, si on les laissait dans un désir jamais assouvie il virait rapidement fou et mourrait rapidement préférant la mort que subir c'est appel du corps. La sachant médecin, il ne doutait pas quel est déjà vu des patients mourir de désir de d'autres genres. Il avait travailler la torture psychologique bien plus que celle physique sachant très bien que l'esprit domine le corps de façon bien plus remarquable.

«Il te faudra apprendre que je dirige ce bal de sensation et de plaisir, si tu veux y jouer ta part tu devras le quémander sinon tu devras suivre le mouvement sans mots dire.» Il avait ralenti les mouvements de bassins pour bien lui faire comprendre qu'il contrôlait son plaisir et que sans lui elle ne pourrait plus le trouver. Il voulait voir sa réaction pour bien cerner sa décision. Bien que la drogue devait avoir diminué en effet, son corps devait c'être habituer au plaisir et vouloir en vivre jusqu'à l'épuisement. Il lui servirait une deuxième dose après le sommeil, quand le manque au drogue se ferait sentir. Bien sur elle ne sentirais un besoin que pour le remontant ne pouvant identifier la drogue.

*Après l'effort soutenu durant l'acte rien de surprenant de vouloir un remmontant.*

Il devrait profiter ensuite de cette addiction pour bien diriger ses actions et son comportement. Elle ne devrait pas partir mais il devrait lui trouver de bonnes raisons.
«Alors qu'elle est ta décision... » Ces yeux remplis de la luxure qui l'habitait.
Revenir en haut Aller en bas
Misa Leitha
Médecin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Dim 8 Juil - 8:45

Observant la réaction étrange du requin la naga fut stupéfaite des dires qu’il apporta. Mais dans l’état où elle se trouvait, la jeune reptile avait du mal à découvrir la véracité de affirmation qu’il avançait. Après tout aucun résonnement ne pouvait tenir la route dans son esprit troublé par le désir qui la dévastait. Non il ne pouvait pas la laisser ainsi sans que cette soif de sensation soit étanchée. Cela serai trop cruelle! Il devait l’aider à l’apaiser, que lui arriverait telle si elle restait ainsi? Elle ignorait et ne désirait aucunement savoir!

Ce qui suivit fit naître en elle un sentiment insatisfait. Elle poussa un gémissement mélanger de désir et de d’insatisfaction. Elle le regarda suppliante de reprendre un rythme plus accéléré et luisant de désir qu’elle ne taisait plus. Elle comprit qu’elle n’avait autre choix que de suivre la cadence et de ce plier à tout si elle voulait qu’ils aillent jusqu’au paroxysme du plaisir que Kéfur lui revendiquait sans cesse.


- Ah… d’accords… d’accords, je suivrais… mais par pitié continue, ne t’arrête surtout pas maintenant!

Elle laissa son corps vibré doucement au rythme qui reprit de l’ampleur après sa supplication. N’obstruant aucun mouvement qui pourrait résulter les positions que son partenaire faisait référence, la serpent laissa son corps suivre le moindre geste inculqué par le jeune homme. Désirant prouver qu’il pouvait continuer. Elle espérait qu’une chose que son corps n’éprouve aucune douleur!

(Hrp: Désoler pour le temps je ne savais pas comment faire pour avancé l'histoire... j'ai fait de mon mieux même si c'est court ^^" si cela ne te plait pas dit le moi et j'y retravaillerai)
Revenir en haut Aller en bas
Kefur Juyho
Assassin reconnu
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 29/03/2012

Feuille de personnage
Âge physique/réel: 16 ans/inconnus
Date de naissance: avant 2000
Relations amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Mer 5 Sep - 20:28

L'esprit de la naga semblais de plus en plus sous son emprise et il désirait le garder ainsi. Cette supplication qu'elle venait d'émettre était des plus encourageante et il espérait bien en profité de ce corps de rêve encore des décennies. L'éternité est longue quand nos seul joie son l'extase du sang et la survie à une nouvelle journée de misère, rien ne vaut le plaisir charnelle. Un plaisir si fin et si complexe qu'il rend dépend aussi surement que l'opium. Kefur ce considérait faible de désirer ce plaisir si primaire, mais son essence démoniaque prenait son emprise pour lui insuffler cette dépendance. La partie morte-vivante de son être lui permettait de réfréner ses pulsions de vice, mais il désirait réellement cette beauté surnaturelle.

Reprenant le rythme de ses ébats, il commença à changer sa position pour opter pour un style plus animal. Il lui fit mettre les mains au devant tandis qu'elle était sur les genoux, savourant le magnifique paysage que lui offrait sa chatte mouiller et bien entretenu. Il joua un peu à l'entré du tunnel de plaisir si bien exposer voulant titiller sa partenaire pour émoustiller le plaisir à venir. Il enfonça son engin à une vitesse phénoménale que la position rendait grandement plus facile. Il enchaîna ensuite avec des mouvement de va-et-vient très rapide et profond pour bien ramoner l'intérieur de ce puits d'extase. Il voulait qu'elle le sente en profondeur et sur chaque parcelle de son utérus. Avec ses mains, il excitait le reste de son anatomie et le découvrait que davantage sous cet angle. Le plaisir montait en lui de plus en plus et il sentait monter une autre vague de jouissance être près à ce déverser. Pour bien, rendre le moment magique il attendit un l'apogée de sa partenaire.

Les deux attinrent leur orgasme en même temps, un plaisir partager et digne des rêves les plus fous. Le plaisir les avait mener à un autre état d'esprit. Plus rien existait en ce monde si ce n'est leur partenaire et le plaisir qu'ils ressentaient dans leur être en profondeur.

Ils s'installèrent dans le lit coller et sous les couverture. Profitant de ce plaisir de dormir après un effort mériter et une joie forte. L'embrassant sur la bouche avant de lui passer la main dans les cheveux avant que le sommeil l'emporte.

«Bonne nuit, ma chère et tendre à ton réveil nous pourrons nous amuser de nouveau.»

Le sommeil ne pesait pas sur ses épaules, il ne dormait plus depuis des années rien chez lui ne le demandait. Il aimait simplement être près de cette créature pour qui il semblait développer des sentiment.*Demain je devrai la garder ici. Le remontant devrait aider mais je préférais les sentiment.* La jeune naga dans ses bras, il ferma les yeux et trouva une sorte de sommeil, gris et sans rêve, mais avec une personne magnifique dans les bras.

Revenir en haut Aller en bas
Misa Leitha
Médecin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   Mar 27 Nov - 14:23

Le rythme rapide reprit sa cadence avant de se mouvoir dans une nouvelle position enclenchée par son partenaire. Elle gémit doucement en suivant les gestes du requin. Que lui attendait-il cette fois? Donc, elle se trouvait maintenant sur les genoux les mains posées devant elle. Écartant doucement les jambes par instinct, elle soupira faiblement en jetant un regard pardessus son épaule. La naga était tant exposée à son partenaire ainsi qu’il semblait savourer cette vision plaisante dans les moindres détails. Normalement, la gêne aurait rapidement gagné son être afin de la faire bouger toutefois, son corps désirait mettre fin à ses désires insatisfaits. Son corps remua instinctivement pour lui démontrer son impatience.

Le reptile sentit avec plaisir un corps étranger s’introduire dans son antre assoiffé de sensations. Rapidement, elle désenchanta remarquant que cet intrus était nul autre qu’un simple doigt. Un gémissement presque plaintif sortit. Elle désirait plus! Oui beaucoup plus. Elle voulait simplement atteindre cette apogée que Kéfur ne cessait de revendiquer. Ensuite, un membre cette fois nettement plus gros pénétra son orifice. Un cri de plaisir fut poussé par l’être reptilien. C’était hallucinant la sensation sous cette position, les coups étaient tout simplement plus profond touchant la moindre parcelle de son tunnel! Son corps labouré ainsi était si plaisant qu’a nouveau son corps sentit un nouveau effluve de jouissance menaçant de se pointer sous peu.

Puis, une autre sensation se mêla à ce balai charnel. Des mains baladeuses qui exploraient langoureusement tout son corps vibrant de désirs. Se mélange de sensation procura un plaisir plus intense. Elle ne tiendrait plus longtemps. À cet instant, plus rien n’avait son importance autre que les plaisirs et l’être qui lui donnait ces sentiments. Dans un ultime cri de jouissance, elle atteignit le septième ciel!

Ne pouvant plus resté sous cette position, elle s’effondra dans le lit à bout de souffle mais satisfaite. Elle lui rendit son baiser doucement et lui sourit lors de sa caresse.

- Bonne nuit à toi…aussi Kéfur. Dit-elle la fatigue dans la voix.

Rapidement, la fatigue gagna sur son être et elle sombra lentement dans un sommeil réparateur. La nuit se passant sans le moindre anicroche, c’était un sommeil plaisant et revigorant. Ne bougea pas, elle dormit paisiblement bien dans les bras de son partenaire. Les heures passèrent et doucement les rayons du soleil s’infiltrèrent doucement dans la pièce. Lentement, Misa ouvrit les yeux et soupira. Elle se retourna vers l’être à ses côtés et tenta de le réveillé tranquillement.

- Kéfur… réveille-toi! Le soleil c’est levé!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une promenade sous la glace (SUITE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une promenade sous la glace (SUITE)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenade dans les sous-bois
» Une Promenade sous le clair de Lune [PV Evangeline + Elyane]
» Promenade en ville ( libre ) suite
» Zdenka, le feu sous la glace.
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eterna Luta :: Lieux dans le monde (n'importe où sur la Terre) :: Villes ou Village des humains-
Sauter vers: