Eterna Luta

Venez mes chers invités dans notre univers de créatures fantastiques qui luttent pour leur survie et qu'ils s’allieront pour combattre ceux qui les traitent de monstres!
 
AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 une arivée mouvementé [Fini]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan White
Ange de la Justice
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 23/05/2012

MessageSujet: une arivée mouvementé [Fini]   Dim 10 Juin - 18:26

Nathan avança avec difficulté à travers toute cette brume même les arbres et les animaux semblaient réticents à donner des indications. Il avait commencé ce périple ça fait déjà 3 semaines en ne prenant que le stricte nécessaire . Il aurait pu aller plus vite mais il prenait grand soin de ne pas être suivi et de ne laissé aucune trace. Ses réserves de nourriture et d'eau potable s'amenuisaient, il espérait que le camp n'étais plus très loin. La nuit commença a tomber rendant la visibilité encore plus réduite et rendant la foret plus sinistre par la même occasion mais malgré tout il se sentait bien même étrangement bien comme si il revoyait une très bonne amie après des années de séparation. Il continua a marcher a une allure stable, il avait toujours eu une bonne vision de nuit donc malgré la pénombre il ne trébucha pas sur les pierres et les racines qui dépassent de la terre. Il trouva étrange que personne ne garda cet endroit selon la mésange rencontrée plus tôt il n'étais qu'a une heure de marche du camp et il pouvait entendre les arbres se passer le mot qu'un intrus marchait dans leur forêt de quoi avertir ceux qui s'y trouvaient. Une brise légère se leva en faisant bruissé les feuilles dans les arbres apportant une odeur fraîche d'humus et de terre. L' humidité du brouillard lui colla ses vêtements à la peau. Certains aurait pu trouver idiot de se promener dans ce milieu humide avec un complet mais un des seul souvenir qu'il ai eu après la perte de sa mémoire fut lui se regardant dans une glace et portant un complet. Voila pourquoi il garda secrètement espoir de retrouver sa mémoire si il en porta toujours un. tout à coup il entendit un bruit il s'arrêta et scruta les alentours . Le bruit d'une branche qui craque se refit entendre . Nathan prit la parole d'une voix claire et forte . Je me nomme Nathan White... Je viens en ami... Je ne vous veut aucun mal ... Il attendit une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Lucian Lockhart
Alpha de tous lycans
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: une arivée mouvementé [Fini]   Ven 22 Juin - 1:14

Menant une enquête intensive depuis de longues semaines, Lucian fut mené à errer hors de l’enceinte du camp. Selon l’un de leurs prisonniers de guerre fraîchement interrogé, une violente attaque était imminente. Alors, le lycan prit soin de découvrir la vérité et ainsi l’anticiper pour minimiser les dommages au camp si cela ce révélait véridique. Leurs vies étaient en jeu… et le fondateur ne pouvait se permettre de risquer ne serait-ce qu’une vie!

Donc, sous sa forme animale, camouflé dans les arbres, il guetta les progrès des humains, à leur insu. Une découverte le troubla. Ils avaient maintenant davantage de ressources destructrices à leur possession. Quelques machines de guerres à ne pas prendre à la légère! Même pour eux, les créatures immortelles, elles semblaient mortelles pour quiconque. Un nouveau plant d’attaque devra être mit en place pour se tenir à l’écart de ces furies mécaniques prochainement. Il devait en informer Ethan immédiatement. Merde… le dragon n’aimera pas cette nouvelle!

Quittant son lieu d’observation pour prévenir les autres loups embusqués non loin, ses pensés laissèrent un message : « N’attaquez sous aucun prétexte… ils sont trop bien armés pour le moment!
» Les loups se dispersèrent aussitôt retournant au camp sans plus attendre. Puis, une fois engouffrer dans les sentiers de la forêt à son tour, la brume qui flattait humecta doucement son pelage. L’eau contenue dans les poils laissa une teinte brune légèrement luisante.

Un bruissement lointain au sol fut capté par les sens aiguisés auditifs du loup. Un bruissement de feuilles mortes qui se froissèrent sous une semelle. Quelqu’un s’approchait dangereusement du camp. Puis, une brise se leva et mena à sa truffe un arôme étonnant. Il n’arrivait pas à le qualifier. Cela semblait plus créature qu’humain mais, toute fois, l’odeur était semblable.
À cet instant, un jeune loup oméga perçu la même fragrance et décida de le prendre en chasse. Dans son empressement, il ne prit aucunement soif de ce faire discret et il piqua en direction de l’inconnu. Son poids fit craqué des branches sous son passages et un léger grognement sortit.

Lucian lui ordonna de cesser de bouger ce que le soumis fit et le loup alpha sortit des buissons faisant face à l’intrus. Sa prestance de loup alpha mit en évidence presque écrasante et un faible rugissement en suivit.


- « Qu’est qui me dit… que ce n’est pas une ruse de ses ignobles humain ?» Lâcha-t-il via les pensés de son interlocuteur. « Tu n’as pas l’odeur totalement humain… alors tu est peut-être l’un de ses nouveau projets pour nous anéantir! » Il lâcha un petit grognement en claquant les mâchoires.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Nathan White
Ange de la Justice
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 23/05/2012

MessageSujet: Re: une arivée mouvementé [Fini]   Lun 25 Juin - 16:17

Il sursautât. Il ne s'était pas attendu à ce que l'inconnu soit télépathe. Quand il entendit l'inconnu dire que sont odeur n'étais pas totalement humaine il se mit à réfléchir. Il avait toujours pensé que certains humains pouvaient parler aux animaux et aux végétaux, mais maintenant qu'il y pensait, ils ne vivaient pas (combien déjà ?) plus de 1000 ans!!? Il n'avait jamais senti le temps passé à ce point depuis son invasion peut-être que les Allemands avaient changé son code génétique.

Si je ne suis pas humain savez-vous ce que je suis? Savez-vous s'il y a un moyen de le savoir? J'ai perdu la mémoire il y a si longtemps... Mon souvenir le plus ancien remonte a quand je me suis échappé d'un bunker allemand en 1944 et pour ce qui est de mes intentions sachez qu'ils sont nobles et amicaux dit-il avec courtoisie.

Un faucon vint se poser sur son épaule droite, aussitôt que l'oiseau fixa son regard au sien une connexion s'est faite il vit ce que l'oiseau de proies avait vu. On doit partir et vite plus d'une dizaine d'hommes armé se dirige ici et ça me surprendrait qu'ils viennent prendre le thé. Ils seront ici dans environ cinq minutes, ils ont des armes automatiques, je ne peux vous dire de quelle sorte, mon faucon ne s'est pas attardé, mais ils ont des lunettes de vision de nuit et des armures de combat. Je vais pouvoir nous faire gagner un peu de temps, mais pas plus de quelques minutes dit-il avec calme

Il donna au faucon une boule avec plusieurs pics qui sortaient de la grosseur d'une tête humaine. Le faucon pris son envole. Quelques secondes plus tard le faucon était de retour sur l'épaule de son maitre puis une explosion blanche éclaira la fôret on pouvait entendre les cris des soldats humains. Nathan se retourna vers l'inconnu et dit une bombe a clous mélangée a une grenade éclairante ça va les aveugler et les clous vont transpercer leurs vestes en kevlar, alors que fait on?
Revenir en haut Aller en bas
Lucian Lockhart
Alpha de tous lycans
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: une arivée mouvementé [Fini]   Ven 29 Juin - 0:02

Le loup très attentif, observa les moindres réactions de cet « homme » supposément nommé Nathan. Pouvait-il véritablement lui faire confiance? Son regard de prédateur l’inspecta dans les moindres détails. Détaillant ce jeune homme, il l’écouta lorsque celui-ci entrouvrit les lèvres pour répondre.

Stupéfait à son tour le loup fit un petit grognement, il ignorait ce qu’il était du à un soi-disant disant perte de mémoire et il osa dire que ses intentions étaient louables et amicaux! Non mais, il le prenait pour un idiot ou quoi?! Il pensa…

L’oiseau qui était venu se posé sur son épaule, brisa immédiatement quelconque pensée qui tentèrent de se pointer en son esprit. Observa l’interaction entre les deux êtres en face de lui, Lucian fut pour le moins ahurit. Venait-il de communiquer d’un quelconque manière? Étonnant, il semblerait que oui d’après les paroles qui suivirent. Il annonça ce que la bête craignit, une attaque des hommes du campement non loin. Lorsque l’homme mi-créature réagit à cette découverte, le lycan tenta de protester. Toute fois, son désir fut immédiatement coupé par la vision qui se déroulait sous ses yeux : le personnage étrange de Nathan sortit de son sac une intrigante balle épineuse de l’envergure d’un tête Humaine. Mais qu’était-ce que cela? Avant qu’il est pu assouvir sa curiosité, l’oiseau prit son envole.

En très peu de temps, le canidé pu se faire une idée de l’identité de l’objet. L’animal canin éleva son attention vers l’endroit d’où l’odeur écoeurante d’humain fut ressentit, car une détonation fut perçue. Ensuite, un gigantesque flash de lumière prit les environs du campement. Des cris humains s’élevèrent dans l’immensité de la forêt. Lockhart se retourna vers l’être énigmatique devant lui. Mais ce qui suivit, l’explication de tout ceci, le surprit d’avantage! Épatant! Ce Nathan était tout simplement épatant? La surprise le submergea à nouveau. Que devait-il faire? Tenté de lui faire confiance où alors, ne prendre aucun risque et le laisser ainsi livré à lui-même. Mais une chose était certain sa conscience lui dicta de ne pas le laisser. Puisque cette partie surnaturelle qui vivait en lui devait être la raison qui le poussa à risqué les bois. Mais peut-être que tout cela n’était que subterfuge. Il grogna faiblement. Qu’il détestait ces dilemmes!

Ne voyant aucune autre moyen, il le suivre d’un signe de tête. Une fois l’homme derrière lui, ils disparurent dans les bois.

Les loups qui furent dans les environs furent immédiatement mit au courant de la situation. Un seul ordre en sortit : « Exterminez-les! » Les loups grognèrent d’appréciation.

- « Toi, reste au près de moi… certains hommes ont survécus à ton attaque! Mes loups les ont repérés… Ils arrivent! » Il grogna en disant cela.

Disant cela le loup se positionna sur la défensive et attendit. Cela ne fut pas long avant que ces dires se présentes vrais car, des hurlements de loups se firent entendre se qui poussa l’alpha à réagir à leur appel.

Un petit loup sortit de la brousse et lui rapporta les nouvelles; 5 hommes avant prirent la fuite quand leurs munitions diminuèrent dangereusement. Lucian acquiesça et se lança à leur poursuite. Son flaire le guida rapidement vers son objet d’attention. Les guerriers humains furent ahurirent par la vitesse de l’animal et pointèrent leur canon face à leur ennemi : Lucian!
Attaquant celui le plus près, il le lacéra à la jugulaire ce qui le mit hors d’état de nuire. Le deuxième prit de panique tenta d’aider son camarade en attirant son attention sur lui. Il tira une flopé de balles qui atteignirent une bonne partie sa cible. Le lycan hurla d’avantage de colère que de douleur d’un seul coup de patte puissant, il lui rompit le cou. Le troisième fuit voyant la scène horrible. Le quatrième fut plus courageux il se lança dans une attaque au corps à corps avec un sabre drôlement luisant. Était-il en argent? Débutant le combat, Lucian parvient à tenir le contrôle, évitant les coups et attaquant son adversaire au passage. Plusieurs lacérations couvrirent l’homme mais rien de bien grave.

Le loup, dans une force inouïe, fut atteint par la lame de l’arme. Dans un faible grognement de douleur, le loup recula. Ouf, elle n’était pas forgé d’argent mais baigné dans de l’eau bénite.

Toute fois, le cinquième sortit du périmètre de la vue de la bête, il dégaina son arme qui lui était belle et bien en argent pure!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Nathan White
Ange de la Justice
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 23/05/2012

MessageSujet: Re: une arivée mouvementé [Fini]   Ven 29 Juin - 22:57

Il suivit l'inconnu lorsque celui-ci se mit à la poursuite des humains, mais il ne pouvait suivre son rythme, car ces bois ne lui étaient pas familier quand il le rattrapa enfin l'étranger se battait déjà. Quand il vit un des soldats se diriger vers l'angle mort du jeune homme il frappât la nuque du soldat avec sa main lui cassant la nuque. Il prit une de ses dagues à sa ceinture et la lança sur l'autre soldat qui la reçut dans sa pomme d'Adam. Il s'étouffa dans son sang et mourut.

Nathan alla ramasser son arme et l'essuya sur la veste du soldat et la remit à sa ceinture. ''désolé d'être intervenu mais il me semblait que vous aviez besoin d'un peu d'aide'' dit-il sur un ton neutre il reprit la parole cette fois sur une voix conciliante ''Écoutez je sais que ça peut être difficile de faire confiance à un inconnu en temps de guerre mais je me doit de vous dire que les humains ne sont pas tous porté sur la violence. Je sais que ce que je vous demande parait pour vous très risqué mais je vous jure que je ne suis pas un ennemi je veux mettre fin à cette guerre et je suis prêt a tout pour y arriver avec ou sans votre aide je crois en la paix mais je sais par expérience que les humains ne signeront aucun traité de paix s'ils croient qu'ils peuvent gagner cette guerre''

Ils entendirent un bruit.Il eut à peine le temps de se retourner qu'il y eut un bruit comme un coup de tonnerre, une douleur fulgurante le prit a la jambe droite il s'agenouillât a terre et levas la tête. Il vit sept soldats leurs armes pointées sur lui et sur le jeune homme il n'eut pas le temps de faire un geste qu'ils fusillèrent tout le périmètre Nathan reçut des balles aux épaules.

Tout d'un coup un souvenir émergea de sa mémoire comme une vision il se vit en uniforme militaire avec d'autres soldats se battant contre des Allemands, une jeune lycanthrope à ses côtés fut touché par une balle en argent dans la tête la tuant sur le coup. La colère monta en lui, il se battit plus violemment il décapita un allemand de son épée tous en gardant un oeil sur ses soldats. Mais ils furent submergé et ses hommes moururent les un après les autres jusqu'à ce qu'il ne reste plus que lui et une femme très doué avec les armes, mais aussitôt qu'elle fut touchée Nathan se mit encore plus en colère et doubla d'ardeur et de violence. Puis il fut touché et tomba à terre il mit une main à sa blessure et la retira poisseuse de sang il la mit a terre et dit : ''Que la nature se nourrisse de mon énergie et se déchaîne sur mes ennemis'' aussitôt qu'il dit ses paroles les arbres prirent vie et transpercèrent les Allemands de leurs branches et racines, mais il n'avait plus assez d'énergie donc il ne put tuer tous les Allemands et juste avant de sombrer dans l'inconscience il regarda la femme et dit ''Je suis désolé '' elle se penchât vers lui et l'embrassa.

Aussitôt la vision terminée il revint à lui. Il remarqua les soldats qui continuaient à tirer il ne s'était écoulé que quelques secondes, mais pour lui ça lui semblait plus long il mit sa main à sa blessure de l'épaule droite la retira pleine de sang et pensa ''se pourrait-il que ça marche?'' Il prit le risque. Il posa sa main au sol et cria : ''Que la nature se nourrisse de mon énergie et se déchaîne sur mes ennemis!'' Les arbres se mirent a transpercer les soldats et même a les étrangler de leurs racines et branches quand ils furent tous tué, il retira sa main et essaya de se lever, mais il tomba il vit que son nouveau allier (pouvait-on l'appelé ainsi ?) était vivant. Nathan s'évanouit.
Revenir en haut Aller en bas
Lucian Lockhart
Alpha de tous lycans
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: une arivée mouvementé [Fini]   Ven 13 Juil - 14:07

Lorsque le loup se retourna vers l’attaquant à son angle mort, celui-ci s’était effondré mollement au sol. Le regard jaune de l’animal se posa sur l’homme mi-créature. Il vit ensuite la dague atterrir dans la gorge de l’autre l’homme avant que celui-ci ne s’étouffe et de rendre son dernier souffle teinté du liquide écarlate. Le canidé s’approcha de l’arme au sol qui était peut-être dangereuse pour lui. D’un simple regard, il sut immédiatement qu’il était fait d’argent pur. Cet homme lui avait véritablement sauvé la vie, car l’être répugnant mort à ses pattes aurait pu l’atteindre à son cœur vu son emplacement sans problème.

Lucian se retourna vers l’étrange être et le toisa. Alors qu’il prit la parole l’être métamorphe l’écouta sans rien dire. Il était vrai qu’il avait eu besoin d’aide à ce moment. Cet être avait l’aire censée, ses dires donnaient l’envie d’y croire. Mais le pouvait-il vraiment? Cette question ne pouvait être balayé en un instant. Tout fois, cet arôme non humain ne devait pas être prit à la légère. Il allait certainement avoir besoin d’aide vu ses origines à l’avenir.

Le lycan allait répondre lorsqu’un bruit suspect survint des bois et une odeur écoeurante humaine l’accompagnait. Un petit bataillon arrivait, vu le bruit des cliquetis métalliques, ils étaient lourdement armés. En peu de temps, les membres de l’escouade pointèrent des armes sur eux en s’extirpent des boisés et ouvrit le feu. Les balles filèrent à une rapidité étonnante.

Le seul mouvement qu’il pu entreprendre fut un déplacement dans le but d’épargné ses organes vitaux. Ses pattes supérieures et inférieures furent lacérées de projectiles. Ses cris résonnèrent durement au alentour. Comment avaient-ils pu être encerclé de la sorte? Prit au piège, il se sentait démunis. Attaquant, les hommes qu’il pu avant de sombré, il fit appelle au loup non loup de toute urgence.

Trois répondirent à l’appelle. Mais, cela ne fut d’aucune utilité car à la surprise de toute l’homme sous leurs « gardes » fit… interagir la faune dans la bataille! Sous le regards des quatre loups ébahis, la foret attaquèrent les hommes et les mettant hors d’état de nuire en une fraction de seconde. Puis, ils virent l’homme s’effondré à son tour inconcsient. Les loups échangèrent des regards perplexes. Que venait-il de ce produire à l’instant? Une minute, leurs sens leurs faisaient-ils défaut, avait-il véritablement prononcé une formule pour faire appelle à la nature? Comment était-ce possible? L’alpha n’avait jamais vu une chose semblable!


- « S'il joue la comédien et bien il devrait remporté un prix! » Lança un loup noir.

Lucian lui répondit d’un regard légèrement colérique.

- « Oh pardon… ça m’est sortit tout seul... » Ses oreilles s’abaissèrent sur son crâne poilu.

- « Ramenons le à Ethan… je dois lui informé de ses pouvoirs. Ce sorcier n’est pas normal! »

Donc, Lucian prit Nathan et s’enfonça immédiatement dans la forêt direction le camps et annonçant le retour au camps de la meute.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une arivée mouvementé [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
une arivée mouvementé [Fini]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eterna Luta :: Camp Humanoïde :: Forêt Brumeuse-
Sauter vers: